Nouveau gros coup pour le Tremblay FC ! Après avoir mis en place un partenariat spécifique avec l’AJ Auxerre il y a quelques mois, le club présidé par Arnold Makwo voit déjà un de ses protégés signer un contrat avec le centre de formation des Bourguignons.

Benjamin Ronvel, jeune attaquant de 13 ans, qui évolue au club depuis 5 ans, intégrera donc les rangs des Blanc et Bleu dans deux saisons et jusqu’à sa majorité. « C’est incroyable, je suis vraiment très heureux, a glissé l’intéressé juste après son paraphe. Ce n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours mais c’est le travail que j’ai effectué jusqu’ici qui est récompensé. Après il faut continuer à s’entraîner dur car rien n’est fait. » Celui qui s’entraîne environ 4 h 30 par semaine, sans compter les matchs, s’inscrit dans la lignée d’autres Tremblaysiens qui se sont illustrés ces dernières années comme Dimitri Lucea, qui rejoindra le centre de formation de Lille cet été, ou encore Breyton Fougeu, récent vainqueur de la Coupe Gambardella, qui vient de signer pour deux saisons son premier contrat stagiaire pro avec l’Olympique Lyonnais.

Benjamin Ronvel signant son contrat entouré d’Arnold Makwo, président du TFC (à gauche) et de Vincent Cabin, directeur de recrutement de l’AJ Auxerre. Photo Antoine Bréard / Ville de Tremblay-en-France

L’élu, Arnold Makwo, avance : « Il n’y a rien de plus beau que de voir un de nos jeunes signer dans un club pro comme l’AJA, qui est un des meilleurs centre de formation français, et ce juste après la mise en place de notre partenariat. Notre objectif va être de capitaliser et pérenniser ce travail, tout en l’accompagnant sur les deux prochaines saisons. » Fort de plus de 800 licenciés le Tremblay FC possède donc de sérieux atouts pour les clubs pros qui ne s’y trompent pas. Vincent Cabin, le directeur du recrutement icaunais illustre : « Tremblay est un club que l’on découvre, mais qui a de bonnes structures, et est géré par un ancien pro qui connaît les exigences du haut niveau. Cela facilite les choses. On a vu que Benjamin était intéressant lors d’un match organisé à Auxerre. On l’a observé de nouveau plusieurs fois et on a décidé de le signer. Il a une marge de progression importante, du volume de jeu, de la technique et il est intelligent. De plus il est surclassé dans un championnat physique, il a quelque chose ! »

Benjamin Ronvel présente son futur maillot
De gauche à droite, François Asensi, la mère de Benjamin, Vincent Cabin, Benjamin Ronvel, Arnold Makwo et le père de Benjamin. Photo Antoine Bréard / Ville de Tremblay-en-France
Antoine Bréard
Catégories : Non classéSport